Chroniques·Comédie romantique

Sextoys et bulles de savon – Mily Black

Editions Charleston (Diva) – 9 Mai 2017
224 pages

Résumé :
Fanny a tout plaqué pour ouvrir cette boutique. Tout, c’est sa vie, son job d’ingénieur dans une entreprise de cosmétique, et le salaire qui va avec. Pourquoi ? Pour vendre des produits de beauté bio et… des sextoys. Drôle d’idée, lui dira-t-on, surtout dans un petit village qui compte en tout et pour tout trois commerces. Mais l’idée va plus loin que ça. Fanny veut aider les femmes à se sentir mieux dans leur peau, par tous les moyens, pour elle-même surmonter les traumatismes de son adolescence. Alors quand elle fait la rencontre de Jenny, une jeune femme qui montre des signes de maltraitance, elle ne peut rester insensible.
Face aux détracteurs offusqués par ses produits, la jeune femme va devoir faire preuve de persévérance et d’humour. Deux qualités qui lui seront également utiles pour résister au charme d’Édouard, le policier du village qui lui donne du fil à retordre. Elle, qui a pourtant pour règle de ne s’attacher à personne…

Mon avis :
Fanny est sur le point d’ouvrir sa boutique de produits de soins bio de sextoys. Une boutique qui risque de ne pas plaire à tout le monde, surtout quand on sait qu’elle se situe dans un petit village. Le but de sa boutique : que les femmes se sentent mieux, et elle n’hésite pas à se mettre en avant. Malheureusement pour elle, la mère de Mr le Maire est réfractaire à cette nouvelle arrivée, et n’hésite pas à lui envoyer la police. Un policier qui n’est pas étranger à cette vieille dame, vu qu’il s’agit d’Edouard, son fils.
Quand elle croise Jenny, qui présente des signes de violence conjugale, elle ne peut que réagir, tout en conservant en elle les stigmates de son passé. Elle qui a décidé de ne pas s’attacher à qui que ce soit et de ne dépendre de personne, elle risque de changer ses plans et de s’ouvrir aux autres…

Un titre et une couverture qui me faisaient bien envie. L’intrigue, quelque peu originale, est bien menée. Je me suis retrouvée captivé par l’histoire, qui bien que traitant d’un sujet assez délicat de façon secondaire, l’auteure a su y faire. Le récit est bien rythmé et surtout plein d’humour.
La plume de Mily Black est fluide, agréable à lire.

Rapidement, je me suis attachée aux personnages. Fanny est une jeune femme qui a quitté son travail pour ouvrir une boutique dans un petit village. Depuis bon nombres d’années, elle est seule, n’ayant que Marie pour seule amie. Mise à la porte de chez elle, il y a dix ans, elle a du mal à s’ouvrir aux autres, et surtout sentimentalement. Elle a vu comment son beau-père agissait avec sa mère, que son père a pris la tangente, de ce fait, elle a érigé des barrières autour de son cœur, de crainte que le même scénario refasse surface. De par son commerce, elle veut que les femmes se sentent bien dans leur féminité et s’assument, chose qu’elle a du mal à faire.. jusqu’à l’arrivée du Sergent sexy. Elle n’est pas farouche, mais la peur de s’attacher reste ancrée..
Edouard Lobarde, le fameux sergent sexy. Celui-là même envoyé par Maman pour remettre la nouvelle commerçante en place. Si en premier lieu, il cherche à éviter la confrontation avec les habitants du village, Fanny ne le laisse pas indifférent. Il va devoir batailler pour qu’elle s’ouvre à lui et lui offre plus que ce qu’elle veut bien laisser entendre. En tout points, il est charmant.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une comédie romantique fraîche, légère, et surtout pleine d’humour. Mily Black a de nouveau su me ravir et c’est très rapidement que j’ai terminé ce livre.

Chroniques·Comédie romantique

Petits dérapages et autres imprévus – Mily Black

petits-derapages-et-autres-imprevus-793244-264-432Editions Charleston (Diva) – 15 Septembre 2016
288 pages

Résumé :
Louise a un job de rêve : elle passe son temps à évaluer des hôtels de luxe dans des lieux paradisiaques. Et tout ça, en compagnie du très séduisant Francis, son responsable. Mais la timidité de la jeune femme l’empêche d’avouer ses sentiments pour son collègue. Et surtout, ce dernier a une règle immuable : on ne mélange pas travail et plaisir. Alors, c’est décidé, elle va demander une mutation et démarrer une vie plus stable, loin de l’irrésistible séducteur !
C’est sans compter sur le destin, qui va profiter du dernier voyage de Louise pour échanger sa valise de pulls sages et pantalons sobres contre des tenues bien plus osées… qui ne laissent pas Francis indifférent. Sous le soleil de la Floride, Louise va tenter de reprendre sa vie en main avec quelques petits dérapages !  Poursuivre la lecture de « Petits dérapages et autres imprévus – Mily Black »

Chroniques·Comédie romantique

Prête à t’aimer ? Mily Black

prete-a-t-aimer---812173-250-400Editions Harlequin (HQN) – 10 Août 2016
209 pages

Résumé :
Suite à un pari à l’occasion de ses 29 ans, Emma a exactement 365 jours pour trouver l’homme idéal. Mais pour trouver, il faut déjà savoir ce que l’on cherche ; elle prépare donc un cahier des charges très précis et liste toutes les qualités que devra posséder l’élu de son cœur. Beau, serviable, honnête, courageux, drôle, attentionné, aisé, possessif, aventurier, charismatique…. Ah, et surtout, un homme bien comme il faut et fréquentable. Tout l’inverse de son nouveau voisin, Damien, donc. Oui, c’est sûr, elle doit se concentrer sur sa liste et s’y tenir : en amour, tout est question de raison et de logique… non ? Poursuivre la lecture de « Prête à t’aimer ? Mily Black »