Chroniques·Comédie romantique

Mon beau sapin, roi des enfoirés (que j’aime ton fessier) – Déborah Guérand

Harlequin (Collection &H) – 10 Novembre 2021
– pages

Résumé :
Le père Noël est mort… vive la mère Noël !
D’habitude, Fauve adore Noël – et surtout les multiples calendriers de l’Avent qu’elle dévore pour l’occasion. Mais cette année sa période préférée s’annonce tout sauf magique. Pour commencer, elle a été obligée d’accepter le seul job qu’elle a trouvé : lutin du père Noël dans un centre commercial. Jusque-là, rien d’insurmontable. Sauf que – surprise ! – par le plus grand des hasards il se trouve que le nouveau père Noël n’est autre que Jérémy, son ex. Le Jérémy qui l’a lâchement plaquée il y a deux ans pour partir en tournée aux États-Unis et qui lui a brisé le cœur au passage. Alors, quand elle voit le petit sourire en coin que lui adresse cet enfoiré de père-Noël-Jérémy, elle a soudain très envie de le tabasser à grands coups de sucre d’orge géant devant une file d’enfants bientôt traumatisés… Poursuivre la lecture de « Mon beau sapin, roi des enfoirés (que j’aime ton fessier) – Déborah Guérand »

Chroniques·Romance contemporaine

Love is a dirty game – N.C. Bastian

Editions Harper Collins (Collection &H) – 5 Février 2020
396 pages

Résumé :
Elle, princesse de la mafia ; lui, guerrier urbain.

Être la fille d’un puissant et dangereux mafieux n’a rien d’enviable. Lilas sait que certaines personnes jalousent sa position privilégiée mais la vérité est toute autre. Surveillée sans cesse par les hommes de son père, elle n’a aucune liberté. Aucune vie privée. Et aucun espoir depuis qu’Evan, son ami d’enfance et le seul qui l’appréciait tout en ignorant qui elle était, a été tué à cause d’elle. Alors, lorsqu’Evan réapparaît sept ans plus tard, Lilas est déchirée entre l’envie de se jeter dans ses bras et la terreur de le voir à nouveau menacé par son père.  Sera-t-elle prête à risquer la vie de l’homme qu’elle aime ? Mais le danger vient-il seulement d’elle… ou de celui qu’Evan est devenu ? Poursuivre la lecture de « Love is a dirty game – N.C. Bastian »

Chroniques·Feel-Good

Petites confidences et grandes confessions à Martha’s Vineyard – Sarah Morgan

Editions Harlequin (Collection &H) – 5 Juin 2019
576 pages

Résumé :
Trois générations, quatre femmes, de belles histoires d’amour, d’amitié et une multitude de secrets murmurés au clair de lune.
Les femmes de la famille Stewart ont décidé de s’échapper de leur quotidien le temps d’un été pour se ressourcer sur les plages de l’île de Martha’s Vineyard. Mais leurs valises ne sont pas les seuls bagages qu’elles transportent : chacune est venue chargée de ses préoccupations et de ses inquiétudes. Nancy, la grand-mère, aimerait expliquer à ses filles, Lauren et Jenna, les raisons qui l’ont empêchée d’être une mère parfaite mais ignore comment ; Lauren, quant à elle, doit gérer le deuil de son mari décédé d’une crise cardiaque ; Mack, la fille de Lauren, a perdu son père… et ses repères, car celui qu’elle pensait être son géniteur ne l’est pas. Jenna, elle, rêverait de fonder une famille, un rêve malheureusement inaccessible. Au gré des discussions, des fous rires et des balades sur le sable, ces quatre femmes qui se croyaient très différentes vont se redécouvrir, s’entraider et comprendre qu’ensemble elles peuvent reprendre leur vie en main.

Mon avis :
Un pitch qui se suffit à lui-même pour résumer ce qui va s’ensuivre dans le roman.

Pour une première, je ne vais pas le cacher, ce roman a failli par la case « Abandon », car depuis réception, j’ai eu beau vouloir m’y plonger, après quelques pages, je n’accrochais pas à l’intrigue. Au final, il suffisait d’attendre le bon moment pour le sortir… Alors oui, ici, nous avons une histoire différente de celle que j’ai pu lire de Sarah Morgan, mais celle-ci reste captivante et m’a tenue en haleine. Quand je me suis plongée dedans à nouveau (cf. quelques lignes au-dessus), je me suis laissé porter par la plume de l’auteure et je suis complètement entrée dans cet univers intergénérationnel où se mêlent secrets, révélations et émotions. Le récit est si fluide, si bien rythmé, qu’il m’a fallu quelques heures seulement pour le terminer.

Les personnages sont attachants, tous, à leur façon sont touchants. Lauren doit affronter le deuil et des soucis d’ordre financiers. Mack, la fille de cette dernière, traverse sa période adolescente et sa vie de tous les jours n’est pas si facile, notamment quand on fait une découverte qui ne la ravit pas de premier abord. Nancy, la mère de Lauren et donc grand-mère de Mack, accueille ces dernières chez elle, et elle va devoir affronter le passé et faire des révélations à ces dernières, mais également à Jenna, la dernière vivant toujours à Martha’s Vineyard et qui, vit une période assez compliquée du fait qu’elle est en désir d’enfant. Toutes trois ainsi que la jeune adolescente vont se rapprocher au fil des jours, et petit à petit, le lien qui s’était étiolé au fil des années commence à se recréer. De là, les choses mises à plat, elles vont pouvoir refaire des projets et enfin avancer et ne plus rester dans le passé qui leur a coûté bien plus qu’elle n’auraient pu le penser.
Nous avons aussi Scott, qui joue un rôle prépondérant dans l’histoire ainsi que Ben et Greg.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Un roman genré feel-good idéal à lire en période estivale, et dire que j’ai failli passer à côté… !

Chroniques·Comédie romantique

La guerre des papilles – Lucie Castel

Collection &H (Editions Harper Collins) – 6 Mars 2019
324 pages

Résumé :
L’amour est la plus belle des gourmandises
Chocolat contre pâtisserie.
Castelli contre Palazzo.
Lucas contre Catalina.

Contre ? Tout contre, oui. Face à face, même ; car le local que Catalina a hérité de son grand-père se trouve à moins d’une dizaine de mètres du magasin des ennemis de toujours de sa famille : les Castelli. La guerre entre les deux clans dure depuis trois générations dans le petit village corse de Sartène, et l’installation de la descendante des Palazzo en face de la chocolaterie tenue par Lucas Castelli sonne comme une ultime provocation. Mais Cat a déjà surmonté bien pire que la concurrence frontale d’un voisin malpoli et ouvertement hostile, et il est hors de question qu’elle renonce à ouvrir sa pâtisserie, l’incarnation du nouveau départ qu’elle veut donner à sa vie – qu’elle doit donner à sa vie. Si Lucas veut vraiment la guerre, il l’aura… et ce sera la guerre des papilles ! Poursuivre la lecture de « La guerre des papilles – Lucie Castel »

Chroniques·New Adult

Will you play ? – Alicia Garnier

Collection &H (Editions Harper Collins) – 6 Mars 2019
320 pages

Résumé :
Les règles sont faites pour être brisées…
Alors que sa carrière de galeriste démarre à peine, Dawn rencontre l’homme idéal. Celui qui va l’aimer, la faire se sentir unique et combler toutes ses attentes. Sauf qu’en trouvant l’amour, elle a l’impression d’avoir perdu Garrett, son meilleur ami. Celui qui a grandi à ses côtés, qui partageait avec elle le goût du danger, des paris insensés, et qui apportait le brin de folie qui donnait du sens à sa vie…
Garrett n’en revient pas. Dawn en couple  ? Avec ce type  ? Monsieur Parfait a beau cocher toutes les cases, il n’a pas la moindre idée du diamant brut qu’est sa meilleure amie… Mais si Dawn ne voit pas que ce type est fade et banal, que peut-il y faire  ? Rien. À part trouver, lui aussi, une copine. De préférence une qui causera à Dawn la même peine que celle qu’il ressent… Car tout ça n’est qu’un jeu, non  ? Poursuivre la lecture de « Will you play ? – Alicia Garnier »

Chroniques·New Adult

Toxic love – M.J. Swan

Collection &H (Editions Harper Collins France) – 6 Février 2019
472 pages

Résumé :
Elle croyait qu’elle n’avait plus rien à perdre… jusqu’à ce qu’elle le rencontre.
Un regard. Un seul regard d’Ezio a suffi pour que Calie comprenne qu’elle pouvait encore ressentir des émotions. Dans les yeux de son garde du corps, elle a lu la même souffrance et la même rage qui sont les siennes depuis que la vie lui a arraché sa mère, puis son père. Et, bien qu’elle ignore tout de l’histoire contée par les cicatrices et les tatouages de l’homme de main de son oncle, elle sait désormais qu’elle n’est pas aussi seule qu’elle le pensait. Mais ce lien silencieux qui les a réunis pendant une seconde est aussi salvateur que toxique, car Ezio évolue dans un milieu violent et dangereux. Alors, elle doit à tout prix rester à distance ; elle ne peut pas courir le risque de s’attacher à lui et de le perdre : la mort lui a déjà tant pris qu’elle n’a plus rien à lui donner, si ce n’est sa propre vie. Poursuivre la lecture de « Toxic love – M.J. Swan »