Chroniques·Romance contemporaine

Sous les apparence – Jewell E. Ann

Juno Publishing (Collection Maïa) – 28 Octobre 2021
508 pages

Résumé :
Flint Hopkins a enfin trouvé la personne idéale pour louer le local au-dessus de son cabinet d’avocats de Minneapolis.
Toutes les cases sont cochées et vérifiées sur la demande d’Ellen. Ses références sont bonnes. Et elle est agréable à regarder.
Jusqu’à ce que…
Flint découvre qu’Ellen Rodgers, musicothérapeute diplômée, joue de la musique. Des bongos, des guitares, du chant – pas du Beethoven écouté dans un casque anti-bruit.
L’avocat sans pitié envoie alors un avis d’expulsion à cette rousse pétillante, trop sexy pour son propre bien, et qui ne cesse de fredonner.
Mais la chance est du côté d’Ellen lorsque Harrison, le fils autiste de Flint, se prend immédiatement d’affection pour elle. Un père célibataire ne peut pas rivaliser avec des guitares et des rats. Oui, elle a des rats de compagnie.
Bon sang, cette femme…
Elle est d’une bonne humeur agaçante, avec un besoin constant de le toucher, d’ajuster sa cravate, de boutonner sa chemise, d’envahir son espace personnel et de lui faire perdre la tête.
Pourtant…
Elle doit partir.
Leur relation oscillant entre désir et animosité prend alors une tournure à la fois magnifique et tragique. Cette comédie romantique et sexy explore les choses que nous désirons, les choses dont nous avons besoin et les décisions impossibles que parents et enfants doivent prendre pour survivre.

Mon avis :
Un résumé qui se suffit à lui-même quant à ce qui nous attend dans ce livre.

Un roman qu’il me tardait de découvrir de par son pitch qui m’a tapé dans l’oeil. L’intrigue est originale de par les thématiques abordées dans le roman et est très bien menée. Dès les premières pages, je me suis laissé captiver par l’histoire qui se veut assez légère pour évoluer crescendo vers plus d’intensité et cela vaut également au niveau émotionnel. D’ailleurs, l’autrice nous fait passer du rire au pincement au cœur rien qu’avec quelques phrases. Le récit est bien rythmé par les rebondissements, et chez moi, c’est un réel page-turner qui s’est opéré, à tel point que j’ai quasi lu l’ensemble en une journée.

Les personnages sont attachants, touchants à leur façon. Ellen est une musicothérapeuthe qui recherchait un local pour s’installer. Si Flint lui loue le bureau au-dessus du sien, il ne savait pas à quoi s’attendre avec elle et notamment pas d’être attirée par cette dernière. Il veut la faire partir, mais la jeune femme n’a pas dit son dernier mot, d’autant que Mr Sexy costume ne la laisse pas non plus de marbre. Elle sympathisera avec Harrison, le fils de ce dernier et très vite, ils deviendront assez complices. Côté personnel, elle a eu une relation qui s’est terminée depuis quelques temps, et ne cherchait pas vraiment à s’investir avec Flint, surtout que ce dernier traine pas mal de casseroles derrière lui. Elle a du caractère, et peut se montrer obstinée.
Flint Hopkins est avocat, veuf, père célibataire d’un enfant atteint d’une forme d’autisme. On voit rapidement que ce dernier porte le poids de la culpabilité sur ses épaules et seul le bien être de Harrison lui importe. Pourtant, quand Ellen se présente à lui, il est charmé par le charisme de la jeune femme, mais il refuse d’éprouver quoi que ce soit. Toutefois, force sera de constater qu’il a beau la repousser, Ellen n’a pas dit son dernier mot. Il va finir par ouvrir son cœur à la jeune femme tout comme à son fils, et comprendra dès lors, qu’il a le droit à une seconde chance.
Concernant les protagonistes secondaires, j’ai beaucoup aimé Harrison, le fils de Flint. Atteinte du syndrome d’Asperger, ce dernier est vraiment attendrissant, touchant, on ne peut que l’aimer. Dans un même temps, j’ai beaucoup aimé Amanda, l’assistante de Flint.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une histoire qui évolue crescendo niveau émotionnel et qui m’a tenue en haleine au fil des pages !

Lien d’achat : ⎜AmazonSite éditeur

Chroniques·Romance contemporaine

Gentleman 9 – Penelope Ward

Auto-Edition – 27 Octobre 2021
273 pages

Résumé :
Plus jeunes, nous étions amis, tous les trois.
Lui, c’était le geek.
Moi, le play-boy.
Et elle, la beauté.
Au fond, je n’ai jamais désiré qu’elle. Je l’ai bien caché, car Rory et moi avions conclu un pacte.
Notre amie, Amber, devait être intouchable.
Il a menti.
Je suis parti à la fac, et lui, il a eu la fille.
Amber n’a jamais su ce que je ressentais.
Ils sont restés ensemble plusieurs années… avant qu’il ne lui brise le cœur.
Pendant tout ce temps, et malgré la distance, nous sommes restés en contact, elle et moi.
Quand mon entreprise m’a envoyé à Boston pour un contrat de trois mois, Amber m’a proposé sa chambre d’amis.
Encore ébranlée par sa rupture, elle avait tiré un trait sur les hommes.
Un soir, en ouvrant son ordinateur, j’ai eu le choc de ma vie. Après avoir longuement hésité, elle avait fait appel à un escort-boy. Redoutant de sortir avec un homme et d’avoir à nouveau le cœur brisé, elle cherchait des relations sans attaches.
Je suis passé par toute une palette d’émotions à ce moment-là : l’instinct de protection, la jalousie, la curiosité.
Amber avait choisi le Gentleman 9 et lui avait envoyé un message.
Elle s’était confiée à lui, avouant notamment son attirance physique pour l’un de ses amis… moi ! Mais elle me considérait comme intouchable et croyait que je n’étais pas un adepte des histoires sans lendemain (plutôt ironique, étant donné sa situation).
Elle a fini par convenir d’un rendez-vous avec le Gentleman 9, dans un hôtel.
Quand elle l’a rejoint, quelques nuits plus tard, elle a eu la surprise de me trouver là, avec une proposition qu’elle ne refuserait pas, ou du moins, je l’espérais. Poursuivre la lecture de « Gentleman 9 – Penelope Ward »

Chroniques·Romance contemporaine

I hate my boss – Caroline Sauvage

Editions Addictives (Luv) – 20 Août 2021
255 pages

Résumé :
Découvrir le plaisir avec son nouveau patron ? Challenge accepted !
Carly a une vie bien remplie : elle jongle entre son fils qu’elle élève seule depuis que son père l’a quittée par post-it, les problèmes de cœur de sa meilleure amie exubérante, une voisine nonagénaire qui se mêle de tout et ses collègues qui défilent dans son bureau pour s’affaler dans son sofa comme chez le psy… 
Le pire survient lorsqu’elle se fait surprendre dans le rayon des livres érotiques par un homme qui semble tout droit sorti des romans qu’elle a sous les yeux ! 
Il est riche, arrogant, terriblement sexy… et il réveille en elle des fantasmes qu’elle cherche à taire depuis toujours.
Mais Logan, lui, ne veut pas qu’elle taise quoi que ce soit : il veut plutôt la faire crier de plaisir.
Sauf qu’il est son nouveau patron ! Et ça, pour Carly, c’est encore plus interdit que le plus interdit de ses désirs…

Poursuivre la lecture de « I hate my boss – Caroline Sauvage »

Chroniques·Romance contemporaine

Fauve – Izia Soley

Editions Addictives (Luv) – 7 Octobre 2021
428 pages

Résumé :
Il ne s’avoue jamais vaincu. Elle non plus. Quand Méléri décide de fuir le carcan familial pour rejoindre l’université du Kansas, elle sait d’instinct que retrouver Shilow, celui qui a été son premier amour, va se révéler être une épreuve. Ados, ils étaient inséparables. Aujourd’hui, le jeune homme a bien changé et les retrouvailles entre eux sont explosives ! Écorché vif, plein de rage et de noirceur, Shilow va chercher à la faire fuir de peur de la blesser, mais Méléri ne veut plus être cette femme qui se laisse marcher sur les pieds. Elle va tout faire pour le retenir. Et pour cela, elle va devoir entrer dans son jeu complexe et enivrant. Jusqu’où ira-t-elle par amour ? Ne risque-t-elle pas de se brûler les ailes ? Poursuivre la lecture de « Fauve – Izia Soley »

Chroniques·Romance contemporaine

Un boss dans mon chalet – Erin Graham

Editions Addictives (Luv) – 2 Octobre 2021
378 pages

Résumé :
Faux fiancé, faux coloc… C’est tellement bon de faire semblant. Encore faut-il ne pas se prendre trop au jeu…

Entre un nouveau-né fourni sans mode d’emploi, une mère azimutée et quelques secrets en passe d’être révélés, la vie de Valentine est devenue un foutoir incroyable.
Surtout qu’Antoine, son boss un peu trop sexy, ne vit que pour son boulot et qu’il attend de Valentine qu’elle en fasse autant…
Il a besoin d’elle ? Qu’à cela ne tienne, elle a besoin de lui, elle aussi ! Alors marché conclu, en échange de l’aide de la jeune femme sur les dossiers brûlants, Antoine se fera passer pour son fiancé et le père de son bébé. À domicile, bien entendu !
Le deal semble parfait !
Quant à leur attirance forte et évidente ? Ils sont capables de gérer. Enfin, normalement… Poursuivre la lecture de « Un boss dans mon chalet – Erin Graham »

Chroniques·Romance contemporaine

Il me fait craquer ! – Emily Jurius

Auto-Edition – 1er Octobre 2021
252 pages

Résumé :
Dans le milieu de l’édition française, la concurrence est rude. Alors pour rivaliser d’imagination, la course au synopsis idéal, à la cover la plus sensuelle et au marketing à succès font légion. Marynn tente pour la première fois de sélectionner elle-même son modèle. Des heures de recherches, des tonnes de conversations avec ses copinauteures et la voilà en pleine conversation avec Fell, mannequin parisien d’une beauté à couper le souffle. Sauf qu’il est trop sexy, trop arrogant, trop détestable… Et malgré tout, cette attirance est si forte, si dangereuse aussi. Se pourrait-il que derrière la photo se cache quelque chose de plus ?

On a envie d’y croire, hein ? Poursuivre la lecture de « Il me fait craquer ! – Emily Jurius »

Chroniques·Romance contemporaine

Colosse, le maître du jeu – Anna Wendell

Editions Addictives (Luv) – 30 Septembre 2021
405 pages

Résumé :
Imposant, sexy, arrogant… il a tout pour lui plaire… mais c’est son demi-frère !
À la demande de son père gravement malade, Alison part sur les traces de son demi-frère caché.
Elle le retrouve en Écosse, vivant dans un manoir tout aussi imposant que lui, entouré de légendes terrifiantes.
Archibald est imbuvable, dominateur, ultra sexy… et bien plus encore. Mais toute attirance est aussi impossible qu’interdite !
Alors Alison calme ses ardeurs et essaie d’apprivoiser ce colosse pour sauver son père d’une mort certaine.
Entre manipulations, obstacles impromptus, familles ennemies et passion débridée, seuls le temps et le destin décideront de leur sort. Poursuivre la lecture de « Colosse, le maître du jeu – Anna Wendell »

Chroniques·Romance contemporaine

Une nuit hors du temps – Louisa Méonis

Auto-Edition – 13 Septembre 2021
333 pages

Résumé :
Ophélia, dix-huit ans est maintenant majeure. Fini pour elle les galères de famille d’accueil !

Sur un coup de tête, seulement armées de son sac à dos et de ses Converse, elle part à Athènes. Elle s’attendait à beaucoup de chose mais pas à le croiser lui.
Une nuit.
Une seule nuit a suffit pour changer sa vie à jamais.
Suivez les aventures d’Ophélia, mais attention les ombres du passé ne sont jamais loin… Poursuivre la lecture de « Une nuit hors du temps – Louisa Méonis »

Chroniques·Romance contemporaine

Coloc avec mon ennemi – Mélodie Chavin

Editions Addictives (Luv) – 29 Septembre 2021
435 pages

Résumé :
Ce qui se passe au Mexique reste au Mexique…

La fin des études universitaires a sonné ! Après six années à travailler dur, Lexie est enfin diplômée. Et quoi de mieux que de fêter ça en partant pour un mois et demi de vacances avec sa bande d’amis délurés ?
Miley, Noah, Scott, Calum et Lexie s’envolent enfin pour le Mexique avec une seule chose en tête : s’amuser et profiter à fond !
Mais ce que Lexie n’avait pas prévu, c’était de totalement craquer pour Calum, son pire ennemi depuis le lycée, qui est aussi et surtout le meilleur pote d’enfance de son ex-petit ami, Scott.
Depuis toujours, ils se détestent cordialement et pourtant la tentation n’a jamais été aussi forte. Surtout que dans la grande villa qu’ils ont louée, il leur suffit de pousser discrètement la porte de la chambre d’à côté pour céder au désir…

Mon avis :
Pour célébrer la fin de leurs études, Lexie, Miley et leur bande de copains s’offrent un voyage à Cancùn. Mais parmi eux, se trouve Calum, le meilleur ennemi de Lexie depuis le collège. Les années ont passé certes, cependant, ils se cherchent toujours autant… Et si autour de cette animosité réciproque se cachait autre chose ? Car il faut bien se l’avouer, Calum ne laisse pas Lexie indifférente…

J’aime beaucoup la plume de Mélodie Chavin et quand on me parle de « colocs », il est très difficile pour moi d’y résister. En commençant ma lecture, je me doutais déjà que j’allais passer un très bon moment et je ne me suis pas trompée. L’intrigue qui reste assez basique dans son ensemble, est très bien menée et l’autrice a su me captiver tout au long de l’histoire, qui se veut entraînante. Bien rythmé par les rebondissements ainsi que par les révélations, le récit est riche en humour et il est difficile de passer à côté des diverses émotions qui s’en dégagent.

Les personnages sont attachants. Lexie est une jeune femme qui vient de terminer ses études tout comme sa bande d’amis. Depuis l’enfance, malgré les années et l’éloignement, ils restent toujours soudés. Ces vacances au Mexique sont pour elle l’occasion de se retrouver tous ensemble, ainsi que de prendre du bon temps, malgré la présence de son meilleur ennemi de toujours. Elle s’étonne d’être attirée par ce dernier, d’autant plus qu’il n’est autre que le meilleur ami de son ex, Scott, qui lui est par la force des choses devenu son meilleur ami. Elle aura beau tenter de résister à ce désir, cette attraction sera bien plus forte, et elle, qui voudrait une relation suivie, car le reste très peu pour elle, va revoir ses positions, connaissant ce cher Calum. Elle est pleine de vie, a un grand cœur, cependant, elle est également une belle Miss catastrophe.
Calum est un peu le bad boy de la bande. Ce dernier ne s’engage jamais, préférant des coups d’un soir. Au fur et à mesure, on comprendra pourquoi il est ainsi, pourquoi exprimer son ressenti et ouvrir son cœur, n’est pas pour lui. Il aura beau s’acharner à repousser Lexie, il ne peut nier qu’il la désire plus que tout et qu’elle aussi, est réceptive. Il lui fera bien comprendre qu’entre eux, ce n’est que le temps des vacances, que pour lui, les sentiments ne sont pas et ne seront jamais au rendez-vous. Cependant, la jeune femme, par son aplomb, réussira à lui faire baisser les barrières qu’il a érigées depuis tant de temps autour de son cœur et on finira par avoir le fin mot de cette antipathie envers elle.
J’ai également beaucoup apprécié les protagonistes secondaires qui gravitent autour de nos héros. Ils ont tous un petit quelque chose qui fait qu’on ne peut que les aimer.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une romance fort entraînante mêlant amour et amour, pleine d’émotions !

Lien d’achat : ⎜Amazon

Chroniques·Romance contemporaine

Inconvenant – Vi Keeland

C. Scott Publishing Corp – 22 Septembre 2021
424 pages

Résumé :
Licenciée pour comportement inconvenant.
J’avais du mal à croire la lettre entre mes mains.
Neuf ans. Pendant neuf foutues années, je m’étais démenée pour l’une des plus grosses boîtes d’Amérique, et voilà que je me faisais virer par une lettre officielle à mon retour d’une semaine de vacances à Aruba.
Tout cela à cause d’une vidéo prise pendant mes congés avec mes amis, une vidéo privée enregistrée pendant un moment privé. Ou du moins, c’était ce que je pensais…
Furieuse, j’ai débouché une bouteille de vin et j’ai pris ma plus belle plume pour écrire au PDG multi-milliardaire et lui dire ce que je pensais de sa boîte et de leurs pratiques.
Je ne pensais pas qu’il me répondrait.
Et j’étais loin de me douter que j’allais soudain devenir la correspondante de ce riche connard.
Il allait bien finir par se rendre compte que j’étais dans mon bon droit et il me rendrait mon poste.
Sauf que… ce n’était pas la seule chose que Grant Lexington voulait faire pour moi.
Mais il était hors de question que je fasse quoi que ce soit avec le patron du patron de mon patron.
Aussi somptueux, charismatique et charmeur qu’il soit.
Ce serait totalement déplacé, inconvenant, pour le coup.
Un peu comme la vidéo qui m’a attiré tant d’ennuis.
On ne guérit pas le mal par le mal.
Même si parfois, le mal, c’est si bon. Poursuivre la lecture de « Inconvenant – Vi Keeland »