contemporain

La love compagnie – Julie Huleux

Auto-édition – 12 Février 2018
332 pages

Résumé :
« Ouvrir les yeux. Essayer. Apercevoir des flashs de lumières colorées. Refermer les paupières lourdement. Déglutir avec difficulté, et se passer le bout de la langue sur les lèvres sèches pour y trouver le goût du sang.
Commencer à paniquer. Respirer fort, et, tout à coup, prendre conscience de la douleur. Expirer un râle minuscule.
Puis, entendre une voix…
D’homme. Inconnu.
Entre les cils pesants, le voir à moitié. Le deviner.
– Mademoiselle ? Vous m’entendez ? Je suis pompiers, mademoiselle. Vous avez eu un accident. On va vous sortir de là.
– Oui ?
– Oui, dit-il en poussant un soupir soulagé avant de s’adresser à l’extérieur. C’est bon, les gars, elle est consciente! »

Rencontrez le caporal-chef Loys de Taillac, le première classe Maxime Tournier, et leurs équipiers.
Tous sapeurs-pompiers d’une caserne de Paris. Et suivez-les dans l’intensité de leur vie quotidienne, autant professionnelle que privée… Poursuivre la lecture de « La love compagnie – Julie Huleux »

Chroniques·contemporain

Le jour où tu oses te faire confiance – Sonia Zannad

Editions ESI (roman coach) – 16 Novembre 2017
250 pages

Résumé :
Anna, 32 ans, est épanouie dans sa vie amoureuse et familiale. Mais son travail dans une société de production musicale commence à lui peser. Elle n’aime plus autant ce qu’elle fait et ne se sent pas assez écoutée. Un jour elle reçoit un mail décisif. Premier roman. Poursuivre la lecture de « Le jour où tu oses te faire confiance – Sonia Zannad »

Chroniques·contemporain

Quand la nuit devient jour – Sophie Jomain

Editions Pygmalion – 27 Avril 2016
224 pages

Résumé :
« On m a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l échauffement d une brûlure, parler des noeuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
La dépression. Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début.
J ai vingt-neuf ans, je m appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois. Le 6 avril 2016. Par euthanasie volontaire assistée. » Poursuivre la lecture de « Quand la nuit devient jour – Sophie Jomain »