Chroniques·Romance contemporaine

Un boss dans mon chalet – Erin Graham

Editions Addictives (Luv) – 2 Octobre 2021
378 pages

Résumé :
Faux fiancé, faux coloc… C’est tellement bon de faire semblant. Encore faut-il ne pas se prendre trop au jeu…

Entre un nouveau-né fourni sans mode d’emploi, une mère azimutée et quelques secrets en passe d’être révélés, la vie de Valentine est devenue un foutoir incroyable.
Surtout qu’Antoine, son boss un peu trop sexy, ne vit que pour son boulot et qu’il attend de Valentine qu’elle en fasse autant…
Il a besoin d’elle ? Qu’à cela ne tienne, elle a besoin de lui, elle aussi ! Alors marché conclu, en échange de l’aide de la jeune femme sur les dossiers brûlants, Antoine se fera passer pour son fiancé et le père de son bébé. À domicile, bien entendu !
Le deal semble parfait !
Quant à leur attirance forte et évidente ? Ils sont capables de gérer. Enfin, normalement…

Mon avis :
Valentine ne chôme pas dans sa vie et pour preuve, elle accouche quasiment au travail… Mais sa vie avec un nouveau-né n’est pas de tout repos, et très vite, elle va se retrouver la tête sous l’eau. Cependant, Antoine, son boss a besoin d’elle. Comment faire quand on est face à une maman célibataire qui n’a pas dit toute la vérité à sa famille ? Il est prêt à lui apporter son aide en échange de la sienne, mais se faire passer pour le père du bébé, ne va pas lui faciliter la tâcher, car Valentine l’attire de plus en plus, chaque jour qui passe. Quant à elle, son boss sexy ne la laisse pas indifférente non plus… Comment tout cela va-t-il se terminer ?

J’aime la plume d’Erin Graham, à tel point qu’à chaque nouveau titre qui paraît, je ne tergiverse pas, je fonce. A nouveau, je ne me suis pas sentie lésée, bien au contraire. L’intrigue, un tant soit peu basique, est bien menée. Dès le début de ma lecture, l’autrice m’a captivée avec l’histoire, qui est entrainante. Le récit est très bien rythmé par les rebondissements et le côté émotionnel n’est pas en reste. En effet, nous passons par diverses émotions tout au long du récit, alternant entre intensité et légèreté.

Les personnages se veulent attachants. Valentine est une jeune femme qui travaille en free-lance, mais pour un patron. Elle est sur le point de devenir maman, d’ailleurs, elle sera encore au travail quand le bébé décide de pointer le bout de son nez. C’est une femme qui a la tête sur les épaules, mais qui, après son accouchement entre dans une phase où elle se laisse vite submerger et n’ose pas avouer à ses parents, qu’elle est seule. Mais, grâce à Antoine, son patron, elle va vite remonter la pente, et sensible à son charme, elle va devoir se contenir, car lui, n’est pas prompt à mélanger le professionnel et personnel. Elle a son petit caractère et a le sens de la famille.
Antoine, est le nouveau boss de Valentine, il a pris les suites de la boite de Comm’ après le départ de son père pour les US dont il est originaire. C’est un bourreau de travail, pourtant, pour un dossier brûlant, il va devoir demander de l’aide à la jeune maman. Il comprend très vite que celle-ci aussi a besoin d’aide et c’est de façon innée qu’il va lui apporter, même s’il sait pertinemment que rester à ses côtés risque de le faire flancher et de casser les codes qu’il s’est imposés.
On voit bien que tous deux ont des points communs, ils sont vraiment touchants.
J’ai beaucoup aimé la famille de Valentine qui certes est un peu intrusive, mais ils apportent leur petite touche à l’histoire.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une romance boss/employé, ambiancée période de Noël, attrayante et pleine de sentiments. Ajoutez à cela la plume d’Erin Graham, que demander de plus ?

Lien d’achat : ⎜Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.