Chroniques·Romance contemporaine

My war – Liv Stone

Editions Addictives (Luv) – 5 Octobre 2020
473 pages

Résumé :
Elle est sûre d’une chose : jamais un biker ne la mettra dans son lit ! 

Sasha fait tout pour se tenir à l’écart des Horsemen of the Apocalypse : elle ne veut pas entendre parler de bikers… et surtout pas de War, le plus dangereux et charismatique d’entre eux !
Alors, quand elle est missionnée par son patron pour aller mettre des bâtons dans les roues des Horsemen, elle a juste envie de s’enfuir en courant – ou de balancer la crosse de son revolver contre la tempe de ce foutu biker aux yeux noisette !
Mais lorsqu’elle se retrouve impliquée dans une guerre de clans qui la dépasse, elle sait qu’elle va devoir choisir son camp : celui de la raison, ou celui de l’homme qui risque d’enflammer son cœur… et sa petite culotte !

Mon avis :
Un résumé qui se suffit à lui-même quant à ce qui nous attend dans ce spin-off.

J’avais beaucoup aimé l’opus concernant Conquest et comme j’affectionne l’univers bikers, c’est naturellement que je me suis plongée dans celui-ci. L’intrigue est quelque peu originale et bien menée. D’emblée, je me suis laissé emporter par l’histoire qui est touchante, captivante. Le récit est très bien rythmé, Liv Stone nous entraîne de rebondissements en rebondissements, si bien que lorsque l’on pense que l’accalmie est proche, il n’en est rien. De plus, l’alternance entre passé et présent nous permet une meilleure compréhension de l’histoire. Concernant les émotions qui en émanent, l’auteure a su malmener mon petit cœur, en me faisant passer par divers stades.

Je me suis attachée aux personnages. Sasha est une jeune femme qui s’est mis à la solde de Morgen Star, afin de pouvoir effacer ses dettes. Elle sait pertinemment que ce dernier n’est pas tout blanc, et s’exécute quand il la missionne pour diverses choses. Cependant, quand elle refait face à son passé, elle sait que son cœur n’est pas en accord avec sa raison. Elle aura beau vouloir fuir loin de War, les sentiments qu’elle éprouve pour lui depuis toutes ces années, sont encore bien présents. Pas question pour elle de revivre ce qu’elle a vécu. Toutefois, au fil du temps, elle s’apercevra que beaucoup de choses sont restées sans réponse et dès lors qu’elle aura les tenants et les aboutissants, elle pourra faire son choix. Elle a une façon très spéciale d’utiliser son revolver, et on se rend bien compte que la femme qui nous fait face à du tempérament et qu’elle est loin de la Nerd adolescente bien connue de certains Horsemen. De plus, elle va devoir faire face à une vérité qu’elle ne pensait jamais connaître…
War est un des leaders des Horsemen, tout comme Famine, Conquest et Death. Ce dernier est une machine de guerre, il ne fait pas dans les sentiments. Pourtant, quand il se retrouve face à Sasha, c’est un tout autre homme qui s’ouvre à nous. Au fil des pages, on apprend à le connaître, on en apprend plus sur son passé, pourquoi il est ainsi. Malgré sa position, on voit que c’est un homme qui a été blessé dans son enfance, son adolescence et qui s’est forgé une carapace. Il n’en est que plus touchant.
J’ai beaucoup apprécié les protagonistes secondaires, bien que dès le départ, je sentais qu’il y avait anguille sous roche concernant l’un deux.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une romance dans l’univers de bikers, entraînante, touchante et riche en rebondissements. Vous n’avez pas encore succombé au charme des Horsemen ? Je vous invite à le faire !