Chroniques·Romance contemporaine

La fille du square – Angela Behelle

Editions Diva Romance – 9 Janvier 2019
288 pages

Résumé :
Abigaëlle a vingt-six ans, une magnifique chevelure rousse, un passionnant métier de scénariste et… une cicatrice. Une fine ligne blanche le long de sa joue droite. Un souvenir de l’accident de voiture qui a transformé sa vie à jamais. Comment être une jeune femme à part entière, vive, enjouée, amoureuse, quand on porte sa souffrance sur son visage ?
La beauté, c’est le quotidien d’Erwan. Ses journées consistent à photographier les plus belles femmes de Paris, et souvent du monde, pour les plus prestigieux magazines.
Pourtant, cette jeune femme, assise seule sur son banc, le fascine. Est-ce la façon dont elle est plongée dans son travail ? Cette chevelure flamboyante qui dissimule toute une partie de son visage, comme pour accentuer son mystère ? Ou la vitesse à laquelle elle détourne les yeux quand elle surprend son regard sur elle ?
Bien vite, elle l’obsède. Il doit la rencontrer et percer le secret de la fille du square…

Mon avis :
Abigaëlle vit depuis neuf ans avec cette cicatrice qui la pousse à se cacher des autres. Erwan, lui, évolue dans le milieu de la beauté, et pourtant, il est immédiatement attiré par cette inconnue assise dans ce square.
Quand ils finissent par se rencontrer face à face, elle est réticente à faire connaissance, mais lui est prêt à tout pour lui faire baisser sa garde et lui faire comprendre qu’elle n’est pas ce qu’elle pense…

J’ai toujours eu un faible pour les romans d’Angela Behelle, et de ce fait, impossible de passer à côté de cette romance contemporaine. L’intrigue est certes basique, mais elle est très bien menée. Dès la première page, la plume de l’auteure a su me transporter au sein de l’histoire, qui est très émouvante. Difficile de lâcher le roman avant la fin tant les sentiments sont transposés dans le récit avec finesse et douceur.

Je me suis attachée aux personnages. Abigaëlle a vécu un traumatisme il y a neuf ans et depuis dans sa vie, hormis ses grands-parents, son travail et son amie Béné, c’est un peu le vide sidéral. Quand elle rencontre Erwan, elle est de prime abord réfractaire à apprendre à le connaître, mais ce dernier à force de persuasion va finir par lui faire comprendre qu’elle doit baisser la garde, que depuis toutes ces années, elle a fait fausse route. Grâce à lui, elle va reprendre confiance en elle, et voir qu’elle est pleine de force et de courage.
Erwan est photographe de mode. Entouré en général par des mannequins, quand il aperçoit Abi, il est littéralement sous le charme. Il a envie de la connaître, se rend compte qu’en elle se cache une autre beauté. Et il ne s’est pas trompé, mais il lui faudra user de patience et montrer ses convictions afin qu’elle s’ouvre à lui.
J’ai beaucoup aimé également les protagonistes secondaires, en particulier, Maëlle, la petite sœur d’Erwan, qui a une particularité, mais qui est réellement touchante.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une histoire certes basique dans son ensemble, mais narrée avec tellement de finesse et douceur, que je n’ai pu qu’être sous le charme !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.