Chroniques·dark romance

Last ride – Ana Scott

Editions Addictives (Luv) – 17 Novembre 2018
362 pages

Résumé :
Elle a vécu l’enfer, saura-t-il lui redonner goût à la vie ?
Stan est sombre, dur et violent. Il n’est loyal à rien ni personne, sauf au club des BlackAngels.
Rien n’a plus de prix à ses yeux que les grands espaces et la liberté qui va avec, et il refuse de se montrer vulnérable.
L’amour ? Une perte de temps, un danger inutile.
Mais ça, c’était avant que Julia déboule dans sa vie comme une tornade. Elle a échappé de peu à l’enfer, elle refuse de se soumettre à qui que ce soit.
L’attirance qui les pousse l’un vers l’autre les dérange, les effraie… mais elle est plus forte que tout.
Comment faire naître l’amour sur les cendres, la mort et la violence ?
D’autant que dans l’ombre, leur ennemi commun prépare sa vengeance… 

Mon avis :
Trahie par son frère, Julia s’est vue aux prises d’un mafieux mexicain. Sauvée de l’enfer, elle se retrouve parmi les BlackAngels. Quand elle a croisé le chemin de Stan, celle-ci niait l’évidence, tout comme lui. Alors qu’il refuse qu’elle soit en danger dans son univers où règne la violence, il cherche à fuir par tous les moyens. Mais de nouveau, le destin en a décidé autrement : l’amour reste plus fort que tout !

Ce second opus débute en parallèle avec le précédent puis suit son cours. De nouveau, Ana Scott, nous emmène dans cet univers sombre et violent des bikers. L’intrigue est captivante, addictive et nous tient en haleine jusqu’à la dernière page. Le récit est de nouveau très bien rythmé, aucun temps mort ne se fait ressentir. A contrario du premier, ce dernier est plus intense que ce soit tant au niveau des émotions, qu’au niveau de l’action et des rebondissements. A savoir que j’ai trouvé ce tome encore plus sombre que le précédent, qui comme est décrit plus soft.

Je me suis attachée aux personnages. Julia est une jeune femme qui, avant d’être trahie et abusée, avait une fille on ne peut plus normale. Sauvée par les BlackAngels, elle leur doit la vie, et quand sa route croise celle de Stan, elle qui pensait ne plus pouvoir rien ressentir s’en voit chamboulée. Certes, les choses ne seront pas faciles, elle va devoir batailler, mais elle n’en ressortira que plus forte, et guérie. Car comme Cassandra, c’est une femme forte, pleine de courage et surtout une battante.
Stan est membre du MC des BlackAngels. Sa loyauté va directement envers ses frères du club pour qui il donnerait sa vie. La première fois qu’il aperçoit Julia, il croit à une apparition, mais force est de constater qu’elle est bien réelle. Il ne veut pas aimer, ne veut pas se dévoiler. Toutefois, il se rendra compte que cela ne sert à rien de lutter, car il l’a dans la peau. Sous ses airs de dur à cuire, se cache un homme sensible, très protecteur. Il m’a vraiment touchée.
Les protagonistes secondaires restent intéressants et apportent leur petite touche à l’histoire. J’ai aimé retrouver ceux du premier tome, tout comme en découvrir d’autres, et notamment Eliott, qui lui sera mis en avant dans le prochain.

En bref : j’ai adoré ma lecture. Une histoire haletante et intense émotionnellement, qui se déroule à un rythme effréné. On peut dire qu’Ana Scott ne m’a pas laissé le temps de souffler avant la dernière page. J’ai hâte de me plonger dans la suite…


Tome(s) précédent(s) :

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.