Chroniques·dark romance

Dark Ride – Ana Scott

Editions Addictives (Luv) – 10 Juillet 2018
355 pages

Résumé :
Elle l’obsède, il la veut, mais elle est intouchable…
Après un terrible événement, Cassandra n’a d’autre choix que de fuir Austin, la ville où elle a grandi, pour partir sur les traces de son passé.
Aaron Travis est un biker, vice-président des BlackAngels, l’une des branches des OutlawsRiders, le plus gros moto club des États-Unis. Son univers se résume à ses affaires, son clan, ses frères et les filles faciles.
La première rencontre de Cassandra et Aaron, des années auparavant, les a tous les deux marqués à jamais. Le destin va les faire se retrouver…

Mon avis :
Cassandra, brisée par son beau-père, prend la fuite et se rend chez son père. Ne l’ayant pas revu depuis de nombreuses années, elle ne sait pas ce qui l’attend là-bas. Une fois sur place, elle revoit Aaron Travis, ce garçon, qui accompagnait son père lors d’une visite et qu’elle n’a pu oublier depuis toutes ces années. Membre des Black Angels, elle sait qu’il n’est pas pour elle. Quant à lui, il la veut, mais il sait qu’il ne peut la toucher. Malgré l’attirance, le danger, le destin décide de s’en mêler…

J’avais lu un autre titre de cette auteure, et j’avoue que Dark Ride ne m’avait pas tapé dans l’oeil à sa sortie ; c’est en voyant la prochaine sortie du tome trois, que je me suis lancée et j’avoue, je me demande pourquoi je ne l’ai pas lu avant. L’intrigue est captivante, nous tient en haleine de la première à la dernière page. La plume d’Ana Scott est addictive et le récit est très bien rythmé, ne nous laissant aucun temps mort. Dans cet univers sombre et empreint de violence, action, suspense, rebondissements et émotions sont au rendez-vous.

Les personnages sont attachants. Cassandra est une jeune femme qui vit avec sa mère et son beau-père. Ce dernier, est très influent mais aussi très malsain. Brisée par ce dernier, elle s’est alors juré de ne plus aimer. Elle décide de se rendre chez son père biologique qu’elle avait rencontré alors qu’elle n’avait que douze ans. Une fois sur place, elle revoit celui qu’elle n’a jamais pu oublier : Aaron, le jeune garçon qui accompagnait Sam il y a tant d’années. Consciente du milieu dans lequel ces derniers évoluent, cela ne la rebute pas au contraire, elle est fascinée par Aaron, et prête à tout pour le conquérir malgré le danger qui rôde. Sous son air effarouché, c’est une battante, une belle force de caractère.
Aaron Travis est le Vice-président des Black Angels. Elevé en grande partie par Sam, qui a joué le père de substitution, il est l’archétype du bad boy. Un regard magnétique, c’est une force brute de la nature. Mais sous cet aspect de « bellâtre » dur, se cache un homme plein de sensibilité, qui a un instinct de protection et qui est malgré tout capable de sentiments. Il aura beau nier, fuir ce qu’il ressent, il finira par l’admettre.
Les protagonistes secondaires sont intéressants, certains méritent d’être découverts plus amplement et chacun à sa façon apporte un plus à l’histoire.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Un univers sombre empreint de violence, qui nous livre une histoire haletante, riche en actions, rebondissements et surtout un large panel émotionnel. Je ne vais pas tarder à me plonger dans le tome suivant…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.