bit-lit·Chroniques

Kayla Marchal, T.1 : L’exil – Estelle Vagner

Editions du Chat Noir (Cheshire) – 2 Avril 2016
340 pages

Résumé :
Ironique destin que d’être née morphe… sans forme animale. Source de honte pour sa famille, Kayla Marchal, petite fille de l’alpha, est également considérée comme le maillon faible de la meute de la Vallée Noire. Aussi en est-elle chassée, elle qui n’a jamais mis un pied hors du territoire. Alors qu’elle commence à goûter à la liberté et à s’intégrer au sein d’un autre clan, les vrais problèmes commencent. Mais déjà trahie une fois par sa meute d’origine, à qui pourrait-elle se fier ? À Ian, le loup aussi beau qu’insupportable ? À Max, le renard au passé mystérieux ? Ou à Jeremiah, l’irrésistible humain ? Et ce fichu karma qui la prive de forme animale continue à se moquer d’elle, car tout le monde autour d’elle semble porter un masque… Inaptitude du passé et problèmes du présent vont venir, main dans la main, perturber la jeune morphe, avec des liens qu elle était loin de pouvoir soupçonner.

Mon avis :
Kayla Marchal, petite fille de l’Alpha de la meute de la Vallée Noire, est considérée comme impropre parmi les siens, et pour cause : elle est incapable de se transformer en louve. Mise à la porte par son grand-père, elle trouvera refuge au sein de la meute de la Lune Sombre. Outre Max, le lieutenant qui cherche à la tester quant à ses aptitudes, quelqu’un cherche à attenter à sa vie. Bien décidée à ne pas se laisser faire, elle n’est pas au bout de ses peines, quand elle découvrira le pot aux roses ! Et même, l’aventure n’est pas finie, elle ne fait que commencer…

J’avais ce livre depuis un bon moment dans ma PAL, et je me suis dit rien de tel que l’approche du salon pour le découvrir. L’intrigue, un tant soi peu originale, est bien menée, bien ficelée. Dès les premières pages, l’histoire m’a tenue en haleine, m’a littéralement captivée. Le récit se veut très bien rythmé, on y retrouve action et rebondissements en chaîne, avec quelques pointes d’humour. Estelle Vagner a une plume fluide, vraiment agréable à lire.

Rapidement, je me suis attachée aux personnages. Kayla Marchal est une jeune morphe de 18 ans. Depuis quasi sa naissance, elle a été confiée à son grand-père. Au sein de la meute, elle n’a pas trouvé sa place, car sa louve n’a jusqu’alors jamais voulu se montrer. Pour la protéger, Jonathan Marchal, l’Alpha, décide de la chasser de la meute. La voici sans territoire. Mais très vite, elle trouve refuge auprès de la famille Berger, un couple d’Alpha de la meute de la Lune Sombre, et dont l’épouse était la meilleure amie de sa mère. Une aubaine pour elle, qui n’a jamais connu son père et n’a que de brefs souvenirs côté maternel. Pourtant, malgré sa force mentale et celle physique, qu’elle va se découvrir, et trahie par ceux en qui elle pensait pouvoir faire confiance, elle se rendra compte qu’elle est encore trop naïve face au monde qui l’entoure. Il faudra qu’elle l’accepte, tous ne lui veulent pas que du mal…
Max, le renard. Lieutenant de la meute de la Lune Sombre, reste assez énigmatique. Petit à petit, il se dévoile face à nous. Le concernant, on reste dans le doute et dans la surprise. Une chose est certaine, il n’est pas réellement celui qu’il prétend être, et en aucun cas, n’est du côté des opposants à Kayla.
Les protagonistes secondaires, sont intéressants et jouent, chacun un rôle dans l’histoire. Je n’en dirais pas plus…

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Un premier tome qui pose les bases, et nous tient en haleine du début à la fin. Vous l’aurez compris, les aventures de Kayla Marchal ne font que commencer, et je suis impatiente de découvrir la suite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.