bit-lit·Chroniques

Elvira Time, T.1 : Dead time – Mathieu Guibé, Elodie Marze

Editions du Chat Noir (Féline) – 29 Avril 2014
224 pages

Résumé :
L’existence des vampires n’est plus un secret pour personne. Alors que le tout Hollywood les décrit comme les amants du siècle, notre bon vieux gouvernement des Etats-Unis a tranché. Chaque rejeton aux dents longues se verra proposer un choix : se référencer auprès des autorités et survivre comme un animal en cage ou rester libre et se faire traquer par des chasseurs de primes rémunérés par l’état. Perso, je préfère la deuxième solution. C’est beaucoup plus lucratif pour mes finances depuis que j’ai hérité de l’entreprise familiale. Le problème, c’est qu’à 17 ans, je suis encore enchainée au lycée et je dois concilier cours de math et exécutions sommaires. D’aucuns diront que j’ai la fâcheuse tendance à ramener plus de boulot au bahut que je ne rapporte de devoirs à la maison. C’est pas faux. Alors voyez-vous, quand on doit gérer tous ces vampires attirés par le miasme hormonal émanant de mon école et qu’en plus, on s’appelle Elvira, la vie n’est pas simple. Une ado qui se plaint de son calvaire quotidien ? Rien de neuf à l’horizon, me direz-vous. Mais croyez-moi, je sais garder les pieds sur terre. Ma vie aurait pu être bien pire : j’aurais pu être un de ces monstres et me retrouver du mauvais côté de mon pieu.

Mon avis :
Elvira Time n’est pas une ado comme les autres, non, c’est une chasseuse, tout comme son père l’était auparavant. Au lycée, elle est considérée comme une asociale, mais qu’à cela ne tienne, elle fait son job. Si son but est d’éliminer les suceurs de sang, eux de leur côté, la recherchent pour accomplir une prophétie qui la viserait…

J’ai entendu parler de cette série par une auteure l’an passé, et j’ai décidé de me laisser tenter par cet univers comme il m’a été vendu à la Buffy (notez bien que durant ma période ado, je n’ai pas connu cette héroïne…). L’intrigue, qui doit son originalité à l’héroïne et à l’univers qui l’entoure, est bien menée. Dès les premières pages, je me suis laissé entraîner par la plume de Mathieu Guibe. De l’humour noir, de l’action, des rebondissements, il ne nous laisse vraiment aucun répit. De plus, on dénombrera pas mal de références télévisuelles tout au long de ce premier opus.

Asociale, Elvira est une adolescente badasse qui vaut son pesant d’or. Elle ne fait pas dans la dentelle, et a un sacré tempérament, mais on ne peut que s’y attacher. Elle sera entourée par son meilleur ami Jericho, qui lui a une particularité. On ajoutera à ce duo, Belinda, l’ingénue et Ludwig, l’intello de service. Tous ont petit quelque chose.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une histoire certes assez simple, mais très addictive. Action, rebondissements et humour sont au rendez-vous. Pour ma part, j’ai hâte de me plonger dans la suite !

3 réflexions au sujet de « Elvira Time, T.1 : Dead time – Mathieu Guibé, Elodie Marze »

  1. Coucou, je suis contente de voir que tu as passé un bon moment avec cette lecture. J’ai hâte de savoir ce que tu penseras des deux autres tomes déjà parus. Bonne journée et belle lecture!!! Bisous.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.