Chroniques·Romance contemporaine

Là où tu te perdras – Ena L.

Editions Sharon Kena – 10 Juillet 2018
228 pages

Résumé :
Lane City, camps de formation des Marines Américains. La violence, la sueur et les humiliations. Un beau Lieutenant, sombre et impitoyable. Un jeune soldat fragile aux motivations mystérieuses.
À plusieurs centaines de kilomètres de là : l’université de Sudderland. Une arrogante jeune femme à la beauté glacée et au tempérament volcanique. Une vie confortable, un fiancé aimant, la gloire et les honneurs.
Deux univers opposés, que la disparition du jeune soldat va brusquement rassembler. Car Sharon n’hésitera pas à s’engager chez les Marines pour rechercher son jumeau, présumé déserteur. Confrontée à la fois au milieu machiste militaire, à un Lieutenant sans pitié, ainsi qu’aux dérangeantes et dangereuses vérités concernant son frère, Sharon sera-t-elle capable d’achever sa quête sans y laisser son âme ou sa vie ?

Mon avis :
Sharon n’a pas un caractère facile, mais une chose est certaine, quand elle a une idée en tête, elle ne l’a pas ailleurs… Quand Stephen, son jumeau avec lequel elle entretient un lien indéfectible la laisse sans nouvelle, elle est bien décidée à réagir. La voici qui s’engage chez les Marines afin de retrouver ce jumeau perdu. Malgré qu’elle soit affirmée, tout ne sera pas si simple au camp de formation. Entrée dans un milieu essentiellement masculin, avec un lieutenant féroce, elle n’est pas prompte à baisser les bras malgré la difficulté. Réussira-t-elle à retrouver Stephen ? Comment va-t-elle s’en sortir face à ce machisme et à tous ces obstacles ?

J’avoue quand je vois un roman parlant de milieu militaire, difficile pour moi de ne pas le lire, et c’est ce qui s’est passé ici, d’autant plus, que je ne connaissais pas du tout l’auteure. En commençant ma lecture, je peux dire que de prime abord, j’ai eu envie d’abandonner tant l’héroïne m’agaçait mais j’ai décidé de continuer un peu plus, et là, je peux dire que j’ai bien fait. L’histoire est haletante, très rythmée, riche en suspens avec une plume très fluide. Les rebondissements ne nous laissent aucun temps mort, si bien que sans que l’on ne s’en rende compte, on arrive déjà à la fin. Une fin qui nous laisse dans l’expectative de la suite, car on sent bien que tout n’est pas terminé.
Concernant la romance, cette dernière, pour moi, reste secondaire, d’autant plus qu’on se doute que là encore, il y aura d’autres péripéties.

Je me suis attachée aux personnages, même si au début, Sharon m’est apparue comme l’anti-héroïne, celle qu’on a simplement envie de détester, et au final, cela change des schémas classiques de ce que je peux lire. Elle n’a pas froid aux yeux, fait montre de tellement d’arrogance, que souvent elle fait peur aux gens qui l’entoure. Pourtant, Billy, son petit ami réussit à la supporter depuis de nombreuses années. J’ai même eu la sensation que ce dernier était quelque peu soumis face à elle tant leurs caractères sont opposés (mais comme on dit les opposés s’attirent).
Billy, pour en revenir à lui, est étudiant en médecine, et souvent, il tente de faire « tampon » entre sa dulcinée et ceux qui les entoure, mais par moments, il est en droit de se trouver impuissant face aux décisions que Sharon prend.
John Harper, lieutenant au centre de formation des Marines, est un homme dur, prêt à faire plier les nouvelles recrues sous ses ordres. Il va d’ailleurs en avoir pour ses frais, car il ne faut pas se fier à l’apparence frêle de la jeune femme. Car sous ce physique, se cache une véritable bombe à retardement et il va vite le remarquer, ce qui finira par l’attirer…
Les protagonistes secondaires sont tout aussi intéressants, ils apportent un petit plus à l’histoire, et même si certains, on a envie de les choyer, les autres, et bien, juste envie de les éloigner..

En bref : Malgré un début qui ne m’a pas convaincue de par le caractère de l’héroïne, j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. L’histoire est haletante et ne nous laisse aucun répit. J’ai maintenant hâte de connaître la suite, car je reste sur ma faim quant à la finalité de l’histoire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.