Chroniques·Romance contemporaine

Quand le vent caresse mes cheveux – Sophie Auger

Editions Déliées – 5 Juillet 2018
356 pages

Résumé :
Une pointe d’humour, des brassées d’amour : un hymne à la vie !
Charlie a tout pour être heureuse : un appartement en plein coeur des beaux quartiers de Paris, un job bien payé, des copains avec qui faire la fête… Pour rien au monde, elle ne voudrait changer de vie. Mais quand elle reçoit la lettre d’un notaire, tout bascule : elle est la seule héritière de la propriété de sa tante. Alors que Charlie pensait avoir tiré un trait sur son passé, elle est contrainte de retourner sur les lieux de son enfance. Bouleversée par des souvenirs qu’elle avait soigneusement enfouis, la jeune femme ne compte pas rester longtemps. Et pourtant… Le calme et la beauté de l’endroit, l’amitié des gens du coin, la main tendue d’une petite fille au coeur solitaire et le regard intense de celui qu elle n’attendait pas vont changer sa vie à tout jamais… Et si Charlie avait enfin compris le sens du mot bonheur ?

Mon avis :
Un résumé qui se suffit amplement à lui-même quant à ce qui va suivre…

J’avais très envie de découvrir ce roman, d’une part de par la couverture, très estivale, mais également de par le pitch. De plus, un bon moyen pour moi de découvrir la plume de l’auteure. L’intrigue, qui dans son ensemble, n’a rien d’originale, est bien menée, bien ficelée. En commençant ma lecture, je ne savais pas trop où l’auteure allait nous embarquer, et qui plus est, je commençais à être un peu agacée par l’héroïne. Mais très rapidement, je me suis retrouvée captivée par l’histoire, plus question pour moi de décrocher du roman avant le point final. Le récit est très bien rythmé, le style de Sophie Auger, très fluide. Une histoire qui se veut pleine de sentiments, de rebondissements, avec quelques pointes d’humour.

Comme dit précédemment, le personnage féminin m’a agacé au départ, mais très vite, je me suis prise d’affection pour cette jeune femme. Charlie Donatien travaille comme agent immobilier dans une agence spécialisée dans les transactions de lofts de luxe. Elle gagne bien sa vie, et profite de la vie parisienne. Quand elle reçoit le courrier du notaire, elle cherche à en finir au plus vite, car pour elle, pas question de garder la propriété de sa grande tante, qui lui rappelle tant de souvenirs bons comme mauvais. Au final, son passé revient à grands pas, et elle aura beau vouloir le nier au départ, elle va finir par se rendre compte que la jeune femme arrogante, hautaine,… n’était qu’une protection, un moyen de ne plus souffrir. Au fil des jours, elle va s’assagir, et se rendre compte que la vie à la campagne lui convient, d’autant plus qu’elle y trouvera le bonheur.
Alexandre, est le gérant de la propriété depuis le décès d’Annette, et également le vétérinaire de campagne de la région. Père d’une fillette de six ans, ce dernier vit à la propriétaire depuis maintenant deux ans suite à un drame qui les a touchés. C’est un homme plein de générosité, de bonté, qui sera vite poussé dans ses retranchements par Charlie qui ne cherche pas dans un premier temps à le connaître. Cependant, au fil des jours, ils finiront par trouver un terrain d’entente…
J’ai beaucoup apprécié les protagonistes tels que Louis, l’ami d’enfance, la petite Rose ainsi que la meilleure amie, Olga.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Un roman feel-good, idéal pour cet été, qui nous plonge dans une histoire qui nous parle de renouveau et surtout de bonheur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.