Chroniques·Romance historique

Pour l’amour d’une Sasunnach – Aurélie Depraz

Auto Edition – 4 Juin 2018
200 pages

Résumé :
Ecosse, 1374 Pour apaiser les tensions scotto-anglaises de la fin du XIVe s., le roi d’Angleterre Edouard III offre en mariage, avec l’appui du monarque écossais, les trois plus belles filles nobles de son royaume aux trois plus puissants seigneurs d’Ecosse. Ian MacAlistair, seigneur d’Argyll, a le mariage en horreur et ne porte guère les Anglais dans son cœur. Les Highlanders refusent l’idée même de cette alliance et Ian chérit sa liberté plus que tout au monde. Tiraillé entre raisons personnelles et géopolitiques, entre passé et avenir, sa tête et son cœur, Ian doit choisir : céder, et affronter les foudres de ses compatriotes, ou refuser, et déclencher l’ire du roi d’Angleterre. En accueillant la jeune Anglaise aux charmes indéniables sous son toit le temps de discuter de sa décision avec les chefs de clan voisins, Ian rencontre son destin. Une romance à l’écossaise, à la fois historique et teintée d’érotisme, ancrée dans le cadre et l’imaginaire idylliques de l’Ecosse médiévale.

Mon avis :
Un résumé qui se suffit à lui-même quant à ce qui va suivre…

Comme beaucoup le savent fut un temps, où j’aimais me plonger dans des romances avec des Highlanders, et cela faisait très longtemps que je n’en avais pas lu. Si l’auteure ne m’avait pas proposé son roman, je pense, que je serais passée à côté de cette romance historique. L’intrigue, qui n’a rien d’originale, est bien menée. En commençant ma lecture, je me suis laissé entraîner dans l’univers des Highlands, et l’histoire m’a quelque peu tenue captive. Malheureusement, j’ai commencé très vite à trouver le temps long, trouvant le récit trop lisse, déjà vu et surtout trop descriptif, manquant de péripéties. Il m’aura fallu atteindre la moitié afin que la situation se décante, là, tout devient plus attrayant, actions et rebondissements sont enfin de mise. A compter de ce moment, l’auteure a réussi à me tenir en haleine.

Les personnages sont attachants. Allanah d’Harcourt est une jeune Anglaise qui a été promise à un chef de clan Ecossais. Elle n’a pas d’autre choix que d’obéir à son père. Quand elle arrive à Argyll, elle n’est pas en reste, elle a le droit à un accueil pas très chaleureux, et conçoit que le seigneur du clan, n’a pas plus envie qu’elle de ce mariage. Malgré cela, elle réussit à trouver ses marques, et au fil de jour, commence à s’éprendre de ce rustre, qui n’en est pas réellement un. C’est une jeune femme avec beaucoup de détermination, qui n’est pas du genre à se laisser faire.
Ian MacAlistair, est un chef de clan, comme on a déjà pu en rencontrer dans de nombreuses romances de ce genre. Si de prime abord, il convient que le mariage ne serait qu’une façon de pouvoir apaiser les tensions, avec le temps, il change de point de vue. Ce petit bout de femme qui lui a été envoyé, n’est pas si docile que cela, et au fil des jours, il commence à s’éprendre de la belle. Mais il faudra lui faire entendre raison, et la convaincre, car elle n’est pas prête à se jeter corps et âme à ses pieds. Bourru, un peu rustre, il sait se montrer très attendrissant et protecteur.

En bref : c’est avec un sentiment mitigé que je ressors de cette lecture. Aurélie Depraz, de par son premier titre m’a fait passer un bon moment de lecture. Si j’ai été séduite par la plume de cette dernière, l’histoire, quant à elle, m’a un peu moins convaincue !

Une réflexion au sujet de « Pour l’amour d’une Sasunnach – Aurélie Depraz »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.