Chroniques·Romance contemporaine

Creativ’Things, T.3 : Pas toujours sage comme une image – Rachel Berthelot

Editions Sharon Kena – 13 Juin 2017
166 pages

Résumé :
Petite prodige au passé mouvementé, Daphnée Sanson atterrit un peu par hasard chez Creativ’Things. Et même si elle compte tout faire pour saisir cette chance, son arrivée inattendue n’est pas au goût de tout le monde…
Est-il possible de se faire une place quand on vous fait comprendre dès votre premier jour que vous n’êtes pas la bienvenue ?
Heureusement, les employés de l’entreprise ne sont pas tous contre elle. Daphnée va devoir être patiente et démontrer ses talents pour gagner l’estime de ses collègues… voire faire chavirer leur cœur.

Mon avis :
Daphnée commence un contrat à durée déterminée au sein du pôle graphisme chez Créativ’Things. Agée seulement de 18 ans, voir cette jeune femme arriver dans l’entreprise ne réjouit pas forcément tout le monde, tout en sachant qui est son parrain. Mais cette dernière, même si parfois elle se sent mal à l’aise, n’est pas prête à lâcher, d’autant plus qu’une minorité voit son arrivée d’un mauvais œil. Il se pourrait même qu’elle se fasse des amis sur place, et même plus…

J’avais beaucoup aimé les deux premiers opus de cette série et c’est tout naturellement que j’ai souhaité connaître la suite. Malheureusement, je n’ai pas été séduite par ce tome. L’intrigue, qui voue son originalité dans l’une des caractéristiques de Daphnée, est bien menée, bien ficelée. L’histoire en elle-même est addictive, le récit garde un bon rythme et nombreux sont les rebondissements. Malheureusement, les personnages ne m’ont pas séduit plus que cela et c’est là que le bât blesse.

Comme je viens de le dire, je ne me suis pas attachée aux personnages. Que ce soit à l’un ou à l’autre. Daphnée est une surdouée qui, après avoir passé son bac à 16 ans, n’a pas souhaité continuer ses études. Un peu grâce à son parrain, chez qui elle vit, elle va pouvoir travailler quelques temps au sein de Creativ’Things. Si elle est bien accueillie par certains de ses collègues, ce n’est pas le cas de Cassandra, qui reste froide avec elle, et on finira par comprendre la cause. Quand elle n’est pas au travail, elle entraîne les minis-poussins au basket, et la petite Amélia rejoindra son groupe, ce qui au départ, ne la rassure pas plus que cela. C’est une jeune femme assez asociale, qui durant ses années d’études a dû faire face aux moqueries et autres jalousies des gens. Encore maintenant, elle reste méfiante, et a un peu de mal à s’ouvrir aux autres.
Julien est reproducteur au sein de l’entreprise. On l’a rencontré précédemment et malgré ses 21 ans, il sait où est sa place. Il est le clown de service, mais sous cet air un peu je prends la vie à la légère, se cache un jeune homme qui doute. Il tombe sous le charme de la jeune femme, et s’y prend un peu gauchement de prime abord…
J’ai été ravie de retrouver les protagonistes des tomes précédents, même si ce n’est que très brièvement.

En bref : j’ai passé un bon moment avec cette lecture, mais cette fois, sans plus. L’histoire reste addictive, mais ce sont les personnages qui ne m’ont pas réellement séduite. La relation qui s’instaure entre eux, pour moi, manque quelque peu d’intensité. Dommage pour cet opus, j’espère adhérer plus amplement au prochain, mettant en avant d’autres protagonistes que l’on a déjà pu rencontrer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.