Chroniques·Romance contemporaine

Coeur à corps – Emilie Collins

Editions JC Lattès (&moi) – 7 Mars 2018
300 pages

Résumé :
Lorsqu’elle voit partir en fumée l’atelier familial, Romane est dévastée. Charles, son petit ami, se trouvait à l’intérieur et semble être à l’origine de l’explosion, délibérément… Comment a-t-il pu en arriver là ? Certes, il était au plus mal depuis qu’Erik Barn, jeune photographe, s’était fait un nom en lui volant l’un de ses clichés. Romane est déterminée à se venger d’Erik. Elle ne s’attendait toutefois pas à découvrir un homme aussi troublant, passionné par son art…

Mon avis :
Désemparée par la perte de l’atelier et de son petit ami, Romane n’a qu’un désir : se venger. Car pour elle, tout est la faute d’Erik Barn, photographe renommé. Alors que son plan prend forme, elle finit par se rendre compte que celui-ci n’est pas vraiment le coupable et alors que le doute s’immisce dans son esprit, les sentiments gagnent son cœur…

J’avoue que c’est en feuilletant le livre en librairie que j’ai eu envie de me lancer dans cette lecture. Si l’intrigue n’a rien d’original en soi, toute l’originalité de ce roman réside dans l’insertion de photos à l’intérieur de ce dernier. Quand j’ai commencé ma lecture, je suis restée quelque peu dubitative, mais très rapidement, je me suis laissé captiver par cette histoire, qui m’a tenue en haleine tout au long des pages. Le récit est très bien rythmé, riche en rebondissements, et surtout, plein d’émotions, que ce soit textuellement ou encore par les photos.

Les personnages sont très attachants. Romane est une jeune femme un peu rêveuse, calme et posée, à l’instar de sa jumelle Méline. Elle est créatrice de bijoux, toutefois, pour le moment, n’est plus à même de poser à plat ses idées, seul réside le fait de faire payer le coupable. Très vite, elle s’apercevra que sa vie jusqu’alors était jalonnée de mensonges et ce qu’elle commence à éprouver envers Erik, est une nouveauté pour elle et lui fait peur.
Erik Barn est un photographe reconnu qui a d’ailleurs gagné un prix pour ses photos. Celui-ci est quelque peu directif, intransigeant, mais seul son métier compte dans sa vie. En rencontrant Romane, il se laisse à entrevoir une infime possibilité que sa vie pourrait prendre une autre tournure. Toutefois, il se rendra compte que parfois, il faut savoir prendre du recul et écouter ce que les autres ont à dire.
Secondairement, j’ai beaucoup aimé l’entourage de Romane, notamment Méline, ainsi que le reste de sa famille.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Le roman en lui-même est une petite œuvre d’art. Outre l’histoire, qui n’a en soi rien de bien nouveau, je me suis laissée transporter par cette dernière. Emilie Collins a bien su transposer son récit au travers des photos qui l’accompagnent !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.