Chroniques·Romance contemporaine

Save me : Catch & shoot – Iris Julliard

Editions Addictives – 25 Avril 2018
pages

Résumé :
Apolline ne cherche pas l’amour, elle cherche à se reconstruire, maîtriser ses sentiments, reprendre le contrôle cinq ans après un accident qui a changé à jamais sa vie. Psychologue spécialiste des chocs post-traumatiques, elle mène une existence bien rangée, loin de ce qui pourrait la faire paniquer, elle qui ne supporte pas la foule.
Keagan a réalisé son rêve en devenant le meneur vedette de l’équipe de basket de Boston, les Celtics. Depuis toujours, il ne rêve que d’une chose, être le meilleur pour ne plus jamais manquer de rien, il sait que la vie est fragile, qu’il faut en prendre soin.
Quand ils se rencontrent, lors d’un speed dating dans le noir, ils ne le savent pas encore, mais leur passé est lié de façon inextricable.
On dit souvent que si deux personnes sont faites pour être ensemble, elles se retrouveront un jour.
Pour le meilleur… ou pour le pire ?

Mon avis :
Un résumé assez explicite quant à l’histoire qui va suivre.

Après avoir lu, il y a un moment son autre roman, j’avais envie de découvrir ce dernier. L’intrigue, est originale, à la fois de par l’univers dépeint, à savoir celui du basket, mais également, de par les caractéristiques des personnages, car ici, ce n’est pas un héros, mais une héroïne torturée que nous allons avoir face à nous. Dès les premières pages, je me suis laissé captiver par l’histoire, qui riche en rebondissements et émotions, nous tient en haleine tout au long de la lecture. Le récit est très bien rythmé, le tout bien ficelé, aucun ennui ne s’est fait sentir.

Très facilement, je me suis attachée aux personnages. Apolline, après son accident, a terminé ses études de psychologie, se spécialisant dans les chocs post-traumatiques, une manière pour elle aussi d’avancer dans la vie. Son quotidien se résume à ses deux colocataires, ne cherchant pas à nouer quelconque relation amoureuse, elle est sur un fil et si elle sort de sa zone de confort, très rapidement, les choses peuvent dégénérer. Pourtant, en acceptant de sortir à un match de basket avec Collin, un de ses collègues, elle agira selon son instinct et ira aux devant de Keagan, le meneur de l’équipe des Celtics. Inextricablement, ce dernier la fera petit à petit sortir de sa coquille, et bien qu’elle puisse encore souffrir, elle n’en ressortira que grandie. Malgré tout, c’est une jeune femme qui a une belle force mentale, et qui malgré ce qu’elle pense peut tout à fait s’en sortir.
Keagan Hunter, est la star des Celtics. Depuis de nombreuses années, il vit pour le basket. Durant des années, il a comblé l’absence de son père, en estimant faire son devoir envers sa mère et sa sœur. Mais quand il se trouvait à Lake Forest, il a agi en héros, et il en porte les stigmates de son geste sur sa peau à l’heure actuelle. Sous son air jovial, tout en muscle, se pose un homme qui porte le poids de la culpabilité en lui. Il est très attendrissant.
Si leurs routes se sont croisées, ce n’est tout simplement pas un signe du hasard, mais tout simplement celui du destin.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une romance intense, qui ne m’a pas laissé indifférente, bien au contraire. Iris Julliard nous livre une histoire riche en rebondissements et émotions !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.