Chroniques·Romance contemporaine

Ce soir-là, nous étions immortels – Laure Arbogast

Editions Noir et blanc (format poche) – 8 Mars 2018
161 pages

Résumé :
Le temps efface les plus belles promesses.
Alex mène la vie dont rêve la plupart des gens : il occupe un poste à responsabilités, possède une belle voiture et sort avec la femme idéale qu’il va bientôt épouser. Mais la perte d’un être cher lui fait prendre conscience de l’envers de la médaille : il travaille comme un forçat pour rembourser son crédit ; il néglige sa famille et il a perdu de vue ses trois meilleurs amis avec qui il avait fait le serment de se retrouver dix ans plus tard. Enfin, il se rend compte qu’il n’a pas oublié Aurore, son amour de jeunesse qui a disparu sans explication.
La sœur d’Alex, adolescente rebelle dont il doit s’occuper quelque temps, vient encore compliquer la situation. Elle essaie de le pousser dans les bras de sa nouvelle secrétaire qui ne l’attire pas le moins du monde. À moins que…
Alex parviendra-t-il à renouer avec son passé, sa famille et ses amis ? Trouvera-t-il son âme sœur, si tant est qu’elle existe ?

Mon avis :
Tout commence dès lors qu’un groupe d’adolescents se fait une promesse : se retrouver à la même date, au même endroit, dix plus tard.
Nous allons suivre la vie d’Alexandre qui a tout ce dont il aurait pu souhaiter : un bon job, une fille qu’il a l’intention d’épouser. Toutefois, quand on lui annonce le décès d’un de ses amis d’enfance, il se rend compte qu’au final, ce n’est pas cette vie dont il a souhaité et va se rendre compte que ses amis lui manquent et qu’il n’a toujours pas oublié Aurore, son premier amour. Il va devoir « gérer » Laura, sa sœur adolescente quelque peu rebelle, qui cherchera à le pousser dans les bras d’Alexia, sa secrétaire. Cette dernière n’est pas son idéal, mais au fil des jours, se tisse un lien entre eux.. Et si, finalement Alexia était celle qu’il attendait depuis tant d’années ?

Un roman qui m’a tenté de par son résumé, qui me semblait prometteur. L’intrigue, certes simple, est bien menée, bien ficelée. Dès la première page, je me suis laissé transporter dans cette histoire d’amour, d’amitié, qui nous laisse dans l’expectative de la finalité. Pourtant, si le récit est bien rythmé, pour moi l’ensemble manque d’émotions fortes. Certes, c’est mignon, mais trop léger, je m’attendais à quelque chose de plus intense.

Je me suis attachée aux personnages. Alex est un jeune homme qui a réussi sa vie, qui a la carrière dont il a voulu, au détriment de sa famille et de ses amis d’enfance. C’est en perdant l’un de ses amis, qu’il aura de nouveau des nouvelles de ces derniers. Grâce à eux et à sa petite sœur, notamment, il se rendra compte qu’au final, la vie ne se résume pas à un bon job, une belle voiture et une « belle » femme. Petit à petit, il trouvera sa voie, et finira par vivre comme il se doit, se retrouvant lui-même.

Parler des protagonistes secondaires serait trop long, mais il faut savoir que chacun à sa façon joue un rôle dans l’histoire, que ce soit la petite sœur, la secrétaire « insipide » ou encore les amis d’enfance qui refont surface, notamment Cédric, maintenant professeur.

En bref : j’ai passé un bon moment avec cette lecture. Une belle histoire d’amour et d’amitié perdus et retrouvés, qui pour moi, manque malheureusement d’intensité au niveau des émotions !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.