Chroniques·Romance contemporaine

Creativ’things, T.1 : Pas toujours sur le droit chemin – Rachel Berthelot

Editions Sharon Kena – 19 Janvier 2016
158 pages

Résumé :
Cassandra Chemin, c’est elle. « Cassy » pour les intimes. « Sissi » pour les suicidaires.
À peine sortie de l’école, cette jeune diplômée se fait embaucher par une grande boîte de communication Parisienne : Creativ’Things. Et comme si ce n’était pas assez, on la propulse directement Manager !
Sauf que quand on doit diriger deux services, l’un géré par un coléreux et l’autre par un profiteur, les choses peuvent rapidement prendre une tournure inattendue…

Ce livre est à déguster avec du thé et un pot de crème glacée !

Mon avis :
Cassandra, à peine diplômée se fait embaucher comme manager chez Créativ’things. Elle va devoir gérer deux pôles : le marketing et le graphisme. Chose qui ne sera pas si aisée et source de quelques tensions, notamment quand les deux chefs de service ne sont pas en accord et cherchent la petite bête ! Mais rapidement, elle réussira à voir clair dans les choses, sauf que certaines vont prendre une tournure à laquelle elle ne s’attendait pas..

J’avais depuis un bon moment envie de découvrir ce titre de Rachel Berthelot, et après l’avoir refermé, je ne suis aucunement déçue. L’intrigue, un tant soit peu originale, est bien menée. Dès le début de ma lecture, je me suis laissée emporter par l’histoire qui est addictive avec une plume pleine d’humour. Certes, niveau émotionnel, on n’atteint pas les sensations fortes, mais le récit est frais et plein de pep’s.

Je me suis très rapidement attachée aux personnages. Cassandra est une jeune femme qui sort fraîchement de l’école, prête à décrocher son premier poste dans une grande entreprise. Si durant des années, côté physique, elle sort des standards, elle n’en est pas moins fière de ce qu’elle est. Qui plus est, elle a une belle force de caractère et n’est pas prête à se laisser marcher sur les pieds. D’ailleurs, comme on dit « qui s’y frotte, s’y pique ». Côté relationnel, par contre, elle est un peu moins sûre d’elle, mais on l’aime telle qu’elle est…
Anthony Tellier est le chef du service marketing. Ce dernier, à la première rencontre, est quelque peu colérique, et on se surprend par la suite à l’apprécier. En effet, on apprend à le connaître, et on s’aperçoit qu’au final, cette irritation n’est pas spécifiquement dirigée envers Cassy. C’est également un père célibataire qui a une petite fille de six ans qui mérite d’être connue.
Sylvain Delmotte, chef du pôle graphisme. Ce dernier au premier abord est une connaissance « perdue » de la jeune datant du lycée, pourtant, il ne lui a pas fait grande impression. Au premier abord, il semble sympathique, mais très vite, on s’aperçoit qu’il n’est qu’un vil manipulateur, et petit à petit, je me suis surprise à le détester.
Les protagonistes secondaires sont intéressants et mon petit doigt me dit que ces derniers auront, pour certains, je pense, leur propre histoire.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une histoire légère et pleine de pep’s, idéale pour se vider la tête. Une romance « doudou » qui fait du bien au moral !

2 réflexions au sujet de « Creativ’things, T.1 : Pas toujours sur le droit chemin – Rachel Berthelot »

  1. Bonjour Stella !
    Merci infiniment pour cette chronique plus que positive ! J’espère que ce ne sera pas ton dernier séjour à Paris avec mon équipe de déjantés 😉
    Encore merci et à bientôt !

    J'aime

Répondre à Stella Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.