Comédie romantique

Maladresse et petits tracas – Frédérique Arnould

Auto-édition – 9 février 2018
243 pages

Résumé :
Après une énième rupture douloureuse, Alexandra fait une croix sur les hommes. Elle se consacre à son travail et ses amis. Mais sa maladresse va la conduire vers des situations cocasses qui mettront à mal sa nouvelle résolution et bouleverseront sa vie.

Mon avis :
Alexandra, suite à sa dernière rupture, décide de tirer un trait sur les hommes. Travaillant dans une agence immobilière, elle décide de se consacrer uniquement à ses amis et à sa carrière. Toutefois, la maladresse légendaire dont elle fait preuve, va très sérieusement remettre en cause ses résolutions concernant la gente masculine et sa vie prendra un autre tournant.

Quand l’auteure m’a proposé ce roman, je n’ai pas longtemps hésité avant d’accepter, car le résumé est prometteur. L’intrigue, en soi n’a rien de bien original, mais n’en reste pas moins bien menée. Dès les premières pages, l’histoire m’a tenue en haleine, pleine de légèreté et de fraîcheur. Le récit est très bien rythmé, l’humour, les rebondissements sont bien présents. Il ne faut cependant pas s’attendre à de l’intensité du côté émotionnel, mais rapidement, on est touché par l’héroïne.

Les personnages sont attachants. Alexandra est une jeune femme, qui suite à sa dernière rupture décide de tirer un trait sur les hommes. Elle décide de changer et en quelque sorte de faire un pied de nez à la vie, aux précédentes relations qui ont tourné court. Mais cela, c’est sans compter sur la maladresse légendaire qui la caractérise. Plus d’une fois, elle se retrouve dans des situations plus ou moins cocasses, gênantes, … Toutefois, dans un même temps, cela lui permettra de retrouver l’amour… sauf qu’elle aura encore le don de se mettre un peu dans une situation compliquée. Je n’en dirais pas plus, afin d’éviter de trop en dévoiler.
Concernant les protagonistes secondaires, j’ai beaucoup aimé rencontrer Augustin, le médecin, tout comme Adrien, le militaire. J’ai pris également plaisir à voir évoluer la relation du cercle amical d’Alexandra, composé par Edwin, accessoirement son patron et Méli, sa meilleure amie.

En bref : j’ai passé un bon moment avec cette lecture. L’histoire, qui n’est certes pas originale, n’en reste pas moins très légère et pleine de fraîcheur. Un roman idéal pour se vider la tête, se détendre, mais qui pour moi, ne restera pas dans les annales !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.