Chroniques·Comédie romantique

L’écossais – Anna Briac

Editions Diva Romance – 8 Novembre 2017
320 pages

Résumé :
Alicia a vingt-six ans, un enfant (Samuel), des diplômes par-dessus la tête, pas de mec, un joli minois et une vie d’octogénaire. Elle travaille pour Lexitrad, une agence de traduction. Sur un coup de tête, elle décide de partir avec son fils en Écosse pour quelque temps. Mais l’aventure risque fort de tourner au vinaigre, entre pannes de voitures, client insupportable, Écossais à la tête dure et voisins qui décident de se mêler de ses affaires…

Une romance sur fond de cornemuse et de pluie fine !

Mon avis :
Alicia, mère célibataire de 26 ans, s’est barricadée dans la solitude afin de ne plus être blessée. Sa vie oscille entre son travail, son fils et son amie Emilie. Sur les conseils de cette dernière, elle part direction l’Ecosse pour quelques jours de vacances. Même si elle pensait que l’idée n’était pas aussi bonne que cela, elle était loin d’imaginer que sa vie allait prendre une autre tournure…

J’ai beaucoup vu passer ce titre sur la blogosphère durant quelques temps, et j’ai voulu me faire ma propre opinion. L’intrigue, qui n’a vraiment rien d’original, est tout de même bien menée. Dès le début de ma lecture, je me suis laissé entraîner dans l’histoire, évoluant page après page, aux côtés de notre héroïne. Le récit est bien rythmé, l’humour et les rebondissements sont bien présents.

Il est difficile de ne pas s’attacher aux personnages que ce soit Alicia, Sam, Liam ou encore le duo Gowan/Isla. Ils sont touchants tout comme ils peuvent être loufoques pour d’autres.
Alicia vit sa vie de maman célibataire, se contrôlant constamment, mais quand elle décide de prendre la direction de l’Ecosse, elle sent bien qu’elle ne gère plus son quotidien comme elle le devrait. Petit à petit, elle va apprendre à « lâcher prise ».
Liam est un « ours », un véritable concentré de testostérone. Mais quand on apprend à le connaître, on sent bien que sous sa carapace se cache un homme, ancien militaire, qui a vécu le pire. Il est très protecteur.
J’ai beaucoup aimé les protagonistes qui gravitent autour de ce couple naissant.

En bref : j’ai passé un bon moment avec ce livre. L’histoire est plaisante certes, mais reste très simpliste. Une lecture détente avec laquelle, il ne faut pas s’attendre à de gros chamboulements émotionnels, mais qui permet de se vider la tête.

2 réflexions au sujet de « L’écossais – Anna Briac »

Répondre à Stella Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.