Chroniques·New Adult

Nous deux à l’infini – Fleur Hana

Editions Harper Collins (&H) – 7 Mars 2018
324 pages

Résumé :
Elle est incapable d’aimer un autre homme que lui.
Il est incapable d’aimer tout court.

Lola aime Dante. C’est une vérité universelle depuis qu’elle a croisé son regard, treize ans plus tôt, alors qu’ils étaient encore adolescents et que Dante sortait avec sa grande sœur. Aujourd’hui, elle décide de tenter le tout pour le tout  : elle va le séduire, quitte à se faire passer pour une femme qu’elle n’est pas vraiment, une femme que Dante laissera entrer dans ses nuits.
Dante n’aime que lui. C’est une vérité indiscutable depuis la trahison qui a fait voler sa vie rêvée en éclats. L’homme qu’il était a disparu  ; désormais, il enchaîne les coups d’un soir et est devenu ce que la vie a fait de lui  : un sale type. Mais, lorsque Lola déboule au milieu de la nuit, il lui ouvre, même s’ils ne se sont pas parlé depuis huit ans. Cette fille est toujours la gamine insupportable, capricieuse et envahissante de ses souvenirs, mais elle a ce truc indéfinissable qui le touche. Alors, quand elle lui demande de l’héberger, il accepte. 

Mon avis :
Lola et Dante se connaissent depuis longtemps, mais ne s’étaient pas recroisés durant huit ans. Elle, n’a jamais eu de cesse d’être amoureuse de lui alors que de son côté, il n’en a jamais rien su. De son côté, sa précédente relation l’a brisé et il ne veut plus tomber amoureux. Il est devenu un « sale type », enchaînant les coups d’un soir et cela lui convient très bien. Pourtant, quand Lola débarque à l’improviste à sa porte, il est loin de s’imaginer que celle qu’il a connue alors qu’elle n’avait que quatorze ans, va petit à petit, briser ses défenses et chamboulera son cœur.

J’avais beaucoup aimé les précédents titres de Fleur Hana, et de ce fait, je n’ai pas hésité une seconde avant de plonger dans celui-ci. L’histoire est captivante, intense émotionnellement et riche en rebondissements. Même si l’originalité n’est pas vraiment de mise, le récit est très bien rythmé, l’intrigue, quant à elle, bien ficelée. Par ailleurs, on y retrouve de nombreuses scènes érotiques, dosées juste comme il faut, et sont très bien intégrées au sein du roman. L’humour y trouve également sa place.

Il est difficile de ne pas s’attacher aux personnages, ils ont tous deux un côté qui nous touche. Lola, à quasi trente ans, n’a pas eu tant de relations comme elle le sous-entend. Amoureuse du fiancé de son ainée depuis des années, elle n’arrive pas se le sortir de la tête et laisse faire le temps. Mais huit ans ont passé, elle a envie maintenant de savoir si l’attendre était réellement une solution ou non, si son rêve le restera ou pas. Elle décide de prendre « le taureau par les cornes » et de tenter le coup. Très vite, elle s’apercevra qu’elle devra utiliser un subterfuge pour le conquérir et qu’il baisse les barrières qu’il s’est érigées depuis ce fameux jour où, tout est parti en vrille. Petit bout de femme, elle peut être autant agaçante que touchante, parfois même trop sûre d’elle. Malgré les années, elle reste fidèle à elle-même, adorable, exubérante.
Dante, quant à lui, a vu sa vie partir en vrille et depuis, il refuse de tourner la page. Aide soignant le jour, il est strip-teaseur la nuit. Avec Mat et Benji, sous la direction de Yoan, leur patron, ils forment les Golden Boys. Ce travail nocturne là, ne le gêne pas, bien au contraire, cela lui plaît même et lui permet dans un même temps de ne pas se poser trop de questions. Grâce à ces activités, il peut attirer une fille voire finir dans son lit sans pour autant entamer de relation. Du sexe sans attaches, sans lendemain, est en quelque sorte, devenu son mantra. Quand la jeune femme qu’il a connue alors qu’elle n’était qu’adolescente, débarque de nouveau dans sa vie, elle en vient à l’agacer autant qu’elle l’attire. Pour lui, elle n’a pas changé, elle reste celle qu’il a toujours protégée ou sortie d’affaire alors qu’elle s’était mise en difficulté. Pourtant, elle finira par lui retourner le cerveau et il aura beau vouloir la fuir, la sortir de sa tête, elle y restera ancrée. Il mettra le temps, mais finira par prendre conscience qu’elle ne le laisse pas indifférent, que le passé est ce qu’il est, et que maintenant, il est grand temps d’aller de l’avant. Petit à petit, il se laissera aller et au bout du compte, écoutera son cœur.
Les protagonistes secondaires sont intéressants. Nous retrouvons brièvement Sara et Sandro (le frère de Dante), les héros du roman « Feeling good ».

En bref : j’ai adoré ma lecture. L’histoire est intense, addictive, riche en émotions et rebondissements. J’ai maintenant hâte de découvrir plus amplement les autres membres des Golden Boys !

2 réflexions au sujet de « Nous deux à l’infini – Fleur Hana »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.